160
Gaston Compère
CFC-Éditions / coll. La Ville écrite
Conte
15 x 22.5 cm / 100 pages
ISBN 978-2-930018-03-4
1997
12€
Disponible
chez l'éditeur

La lecture du Torticolis de la girafe rappelle un conte persan. D’après ce récit, il aurait existé autrefois une statue au doigt tendu, au pied de laquelle figurait l’inscription suivante “Frappez ici pour trouver un trésor”

Parfois, les romans de Gaston Compère nous placent dans la situation de ces chasseurs de trésors, un peu déboussolés, égarés, munis des plus grossiers outils d’analyse. Si pareil traitement finissait un jour par occasionner une brèche, laissant échapper un rai de clarté, que pourrait-il mettre en lumière ?

À défaut de statue au doigt tendu, Gaston Compère nous propose une girafe dans une pose inattendue. Au lieu de nous présenter cette gracieuse créature de façon traditionnelle, accompagnant à l’aurore l’avènement du soleil, il choisit d’évoquer une zone d’ombre de son existence, soit à cette “fin extrême du jour”, au moment précis où elle pique du museau dans les eaux troubles. Et s’il s’agissait d’un doigt tendu ou plutôt d’une main ? Pourquoi ne pas la saisir ? La main ? La main tendue de l’auteur et l’occasion d’entrer dans le texte en suivant ce doigt.

“Et cela nous mènera où tout ça ?” Jusqu’au bout de nos pas, au diable vauvert probablement, lorsque la clé du “comme si”, encore maniée avec effort, pèsera moins qu’une plume d’ange.

À propos de l’auteur

Gaston Compère

Gaston Compère (Conjoux 1924-Bruxelles 2008) est l’un des auteurs belges les plus importants et prolifiques de son époque. Poète, nouvelliste, romancier, auteur de théâtre, essayiste… plus de 80 ouvrages dont Portrait d’un roi dépossédé (Belfond, Prix Rossel 1978), Je soussigné Charles le Téméraire, duc de Bourgogne (Belfond, 1985), Bloemardinne ou du séraphique amour (Les Éperonniers, 1991), le Serpent irisé (Édifie/Maelström), Polders (Édifie/Maelström, 1998). Auteur intarissable, auteur de l’excès, Compère est également auteur de silence, savant alchimiste du verbe et de l’esprit, poète du génie de l’homme et de ses insuffisances. Il a reçu plusieurs prix littéraires dont, en 1989, le Grand Prix de littérature de la francophonie. Une figure calme, dense et apaisante des lettres francophones, un homme pour qui le mot « amitié », devenu trop faible dans certains cas, a forgé pour les plus intimes celui d’« amouritié ».

Du même auteur

136 Échafaudages
Gaston Compère
CFC-Éditions / coll. La Ville écrite
Essai
15 x 22.5 cm / 46 pages
ISBN 978-2-930018-33-1
2000
12€
Kâma-sûtra 2000 Kâma-sûtra 2000
Chants
Gaston Compère, Maja Polackova
La Lettre volée / coll. Lettres
Prose
15 x 21 cm / 160 pages
ISBN 2-87317-140-5
2001
17.85 €
Lux mea Lux mea
Anthologie poétique & arbitraire (1952-2004)
Gaston Compère
maelstrÖm
Poésie
14 x 21 cm / 288 pages
ISBN 2-930355-24-7
2004
20 €
mMehr Mehr licht !
Gaston Compère
maelstrÖm / coll. Bookleg
Poésie
12 x 18 cm / 44 pages
ISBN 978-2-87505-100-4
2012
3 €
auplusblanc Au plus blanc de la nuit
Gaston Compère
maelstrÖm
Roman
14 x 21 cm / 334 pages
ISBN 978-2-87505-111-0
2012
18 €