Le tournant des années 1970
Jacques Dubois, Jean-Marie Klinkenberg, Nancy Delhalle
Les Impressions Nouvelles / coll. Réflexions faites
Essai
17 x 24 cm / 336 pages
ISBN 978-2-87449-088-0
2010
29,50 €
Disponible

Durant les années 1970, la vie culturelle connaît à Liège une ébullition extraordinaire en divers domaines. Du Conservatoire à la RTB-Liège, du Cirque Divers aux Grignoux, des lieux polarisent cette effervescence. Des personnalités marquent l’époque de leur empreinte, telles qu’Henri Pousseur, Jacques Charlier ou les frères Dardenne.

Collectif, le présent ouvrage se veut une histoire vivante de cet épisode foisonnant. Mais il rend aussi compte de ce que l’ébullition décrite est inséparable de divers événements sociaux qui ont préparé ou marqué l’époque. La décennie 1970 s’inscrit à Liège dans la mouvance des grèves de 60, dans celle de mai 68 et dans tout un mouvement de luttes auquel artistes et intellectuels de l’époque ont su s’associer.

Le mouvement décrit appartient au passé. Mais, à Liège aujourd’hui, ses héritages sont nombreux et vivifient la vue culturelle en plusieurs secteurs. Ce sont aussi ces transmissions actuelles que l’ouvrage interroge.

À propos de l’auteur

Nancy Delhalle

Nancy Delhalle est chargée de cours à l’Université de Liège où elle enseigne l’histoire et l’analyse du théâtre. Elle travaille sur le théâtre contemporain et la sociologie du théâtre. Elle est membre du comité de rédaction de la revue Alternatives Théâtrales et du comité de lecture du Théâtre National. Elle est l’auteure de Vers un théâtre politique. Belgique francophone 1960-2000, Le Cri / CIEL – ULB-Ulg, 2006.

Jean-Marie Klinkenberg

Membre du groupe Mu (Rhétorique générale, Larousse, 1970 ; Traité du signe visuel, Seuil, 1993) et président de l’Association internationale de sémiotique, Jean-Marie Klinkenberg enseigne les sciences du langage à l’université de Liège. Ses livres ont été traduits dans une quinzaine de langues. Il est notamment l’auteur de Précis de sémiotique générale (Seuil, 2000) et de la Langue et le Citoyen. Pour une autre politique de la langue française (PUF, 2001).

Jacques Dubois

Professeur de l’université de Liège, Jacques Dubois est spécialiste du roman français des XIXe et XXe siècles et se réclame de la critique-fiction. Il est notamment l’auteur de Le Roman policier ou la modernité (Armand Colin, 1996), Pour Albertine. Proust et le sens du social (Seuil, 1997), Les Romanciers du réel (Points Seuil, 2000), Stendhal. Une sociologie romanesque (La Découverte, 2007). Il a édité avec Benoît Denis trois volumes de romans de Simenon dans la bibliothèque de la Pléiade. En collaboration avec Nancy Delhalle et Jean-Marie Klinkenberg, il a dirigé l’ouvrage collectif Le Tournant des années 1970. Liège en effervescence (Les Impressions Nouvelles, 2010).

Du même auteur