legendes-flamandes
Charles de Coster
Postface de Jean-Marie Klinkenberg
Espace Nord
Contes
12 x 18.5 cm / 256 pages
ISBN 978-2-87568-144-7
2017
9 €
Disponible

Au regard de l’histoire littéraire, Charles De Coster est l’homme d’une seule oeuvre : la Légende et les aventures héroïques, joyeuses et glorieuses d’Ulenspiegel et de Lamme Goedzak au Pays de Flandres et ailleurs, considérée comme le texte fondateur des lettres belges. Mais de toute la production de Charles De Coster, il faut assurément détacher les Légendes flamandes.

Ces légendes nous content la création de la confrérie des courageuses femmes-archers d’Uccle, qui combattent l’ennemi pendant que leurs maris dorment (les Frères de la Bonne Trogne), la fondation miraculeuse de l’église d’Haeckendover par trois pucelles (Blanche, Claire et Candide), la vengeance de la courageuse Magtelt contre le beau et cruel Halewyn, que le sang des vierges régénère (Sire Halewyn), le pacte avec le diable d’un forgeron ruiné et ses ruses pour déjouer ses émissaires (Smetse Smee).

Ces quatre contes sont le laboratoire des techniques littéraires qui feront de l’Ulenspiegel une œuvre unique.

À propos de l’auteur

Charles de Coster

Fils d’un père flamand et d’une mère wallonne, De Coster est né à Munich. Ses Légendes flamandes (1858) préludaient à son chef-d’œuvre, La Légende d’Ulenspiegel (1867).

Du même auteur