image0645
Rebekka Baumann
La Cinquième Couche / coll. F.
Bande dessinée
24 x 33.5 cm / 72 pages
ISBN 2-930356-52-9
2009
16 €
Disponible
Dist. : Belles Lettres
Particuliers Belgique

Le récit s’ouvre sur un huis clos.
La personnage principal, chez elle, reçoit un colis vide. Mise en abîme de son propre rapport à l’espace qui l’entoure, ce colis ouvre le récit sur un instant, celui où, fouillant les angles vides d’une
« réalité boiteuse », elle décide de rompre son isolement pour se mettre alors en quête d’un autre rapport au monde, symbolisé par le jaune. Les stratégies qu’elle élabore alors pour permettre au monde, à l’extérieur, de parvenir à l’intérieur, l’enferment peu à peu…

Le récit se construit en alternance de deux rythmes. Jeu d’oppositions d’une couleur chaude travaillée en matière, zébrures de lumière qui envahissent sporadiquement les pages, et d’un dessin plus austère, sobre, contemporain, LEMON INK narre l’instant fragile d’une lutte entre deux émotions contradictoires, où l’abattement et le repli sur soi le disputent à la volonté d’avancer.
La même alternance de deux rythmes est présente dans le texte, sous deux formes : d’une part une écriture manuscrite, se déployant dans la page, est la voix du récit à la première personne. De l’autre, une écriture typographique, en bas de page, faite de courtes phrases arides et descriptive, structuré comme une poésie libre.

LEMON INK est une nouvelle, un récit où les jeux graphiques évoquent un rapport délicat aux sentiments de lassitudes et de fébrilité. Évitant de s’y enfermer avec complaisance, l’auteur en joue et les mets en scène avec légèreté dans de grandes compositions aérées, confessant ses malaises avec une forme d’élégance retenue, par petites touches.
Le lecteur qui se promène entre ces lignes et ces esquisses découvre une saveur acidulée et discrète, une forme de générosité contenue qui fait tout le charme de ce livre.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur