Pierre Autin-Grenier
Les Carnets du dessert de lune
Proses
14 x 20 cm / 280 pages
ISBN 978-2-930607-98-6
2018
20 €
Disponible

Réédition augmentée de onze inédits et d’une illustration en couverture de Georges Rubel d’un livre paru en 1990 aux éditions Le Dé bleu, puis en Folio en 2005. La densité d’écriture, la petite musique du styliste qui joue de l’humour noir et de la dérision, voire du fantastique, ajoutées à la force de ses évocations, classent ses textes dans le registre de l’expression poétique que l’auteur, d’ailleurs, affirme première pour lui, et fondatrice. Au demeurant, la forme n’en reste pas moins celle du journal : à chaque jour son texte, du 17 janvier au 16 janvier de l’année suivante. Les amateurs de cet auteur désabusé (mais pas désengagé) y retrouveront sa voix, qui masque le désespoir sous des pirouettes, règle ses comptes avec l’enfance et le monde comme il va (mal).

 
Télécharger un extrait.

À propos de l’auteur

Pierre Autin-Grenier

Pierre Autin-Grenier est né un 4 avril du siècle dernier, à Lyon. Il vivait entre sa ville natale et Carpentras avant d’aller, le 12 avril 2014, voir si l’éternité est bien inutile. Prince de la chose brève et du désenchantement comme l’avait surnommé Martine Laval, il est l’auteur de poèmes en prose, de nouvelles, de récits et de textes courts d’autofiction, parus chez de nombreux éditeurs : L’Arbre éditeur, L.O Four, Syros, Le Dé bleu, Les Presses du Languedoc, Gallimard (« L’Arpenteur »), L’Arbre à paroles, Ricochet, La Dragonne, En Forêt/Verlag Im Vald, Le Chemin de Fer, Cadex, Finitudes et les Carnets du dessert de lune. Même si l’on rit franchement à la lecture de ses livres, la rage de vivre dans un monde où la fraternité n’a plus beaucoup de sens pointe souvent derrière l’autodérision, la gouaille joyeuse et les phrases cinglantes avec lesquelles il aborde le quotidien le plus banal.

Du même auteur