139
André Janssens, Anne-Marie La Fère
CFC-Éditions / coll. La Ville écrite
Poésie
15 x 22.5 cm / 60 pages
ISBN 978-2-930018-21-8
1999
14€
Disponible
chez l'éditeur

Chacun s’est déjà attardé parmi les statues et les masques dans les salles du Musée Royal d’Afrique Centrale à Tervuren. Chacun s’est déjà approché des visages sculptés et a intérrogé leurs regards énigmatiques.

Anne-Marie La Fère et André Janssens ajoutent à l’envoûtement brut de ces mystérieux personnages leur interprétation poétique et rythmée comme autant de contes et de légendes. Et, à chaque strphe, à chaque image, les figures percées d’yeux noirs acquièrent une vie supplémentaire

“Ils étaient tout petits, tout légers, en sureau, un homme et une femme étroitement liés, un talisman d’amour, ce n’était pas sorcier. À y songer, ils étaient les premiers yeux noirs, losanges bridés et paupières lourdes, regards tournés vers l’intérieur, secrets. Couple si tendre pourtant, si harmonieux, qu’on lui confiait des espoirs, des désirs, qu’on l’emportait au loin pour supporter l’absence, gage de retrouvailles, de baisers, d’étreintes, amulette, morceau de qui l’on a laissé à regret, qu’on caresse à l’autre bout du monde.”

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur