lettre-herge
Jean-Marie Apostolidès
Les Impressions Nouvelles / coll. Réflexions faites
Essai
14.5 x 21 cm / 176 pages
ISBN 978-2-87449-162-7
2013
15 €
Disponible

Georges Remi est mort le 3 mars 1983. Mais trente ans plus tard, Hergé est encore bien vivant. J’entretiens avec lui un dialogue qui ne s’est pas arrêté depuis qu’il a quitté notre bonne vieille terre. Cette lettre est une façon de rendre public ce dialogue avec un artiste hors pair, qui est moins un fantôme qu’une ombre bienfaisante. Loin d’avoir terni l’éclat de Tintin, le récent film de Steven Spielberg a fait découvrir Tintin à une nouvelle génération de lecteurs. Un nouvel avenir se laisse entrevoir pour le héros d’Hergé. Que ce soit à travers les 22 albums canoniques ou à travers des films qui prendront graduellement leur distance face aux aventures originelles, Tintin est en passe de devenir un mythe. Ce sont ces bonnes nouvelles que ma lettre vise à transmettre à Hergé. J’en profite pour lui parler de ses personnages et lui proposer une interprétation d’un succès qui ne s’est pas démenti depuis plus de quatre-vingts ans.

Jean-Marie Apostolidès

À propos de l’auteur

Jean-Marie Apostolidès

Jean-Marie Apostolidès est professeur de littérature française et d’études théâtrales à l’université de Stanford (Californie). Il est l’auteur de plusieurs livres dans le domaine de l’histoire culturelle, dont le Roi-Machine (Minuit), le Prince sacrifié (Minuit), Cyrano, qui fut tout et qui ne fut rien (Les Impressions Nouvelles), les Métamorphoses de Tintin (Flammarion, Champs), Dans la peau de Tintin (Les Impressions Nouvelles), Tombeaux de Guy Debord (Flammarion, Champs), Ivan Chtcheglov, profil perdu (Allia) et Héroïsme et Victimisation (Flammarion). On lui doit également un roman autobiographique, l’Audience, et un roman graphique, Konoshiko (en collaboration avec Luc Giard), tous deux aux Impressions Nouvelles.

Du même auteur