histoire-comme-une-chair
Paul Ardenne

Essai
13 x 20 cm / 160 pages
ISBN 978-2-35687-188-6
2012
15 €
Disponible

Cet essai a été rédigé à l’occasion de l’édition 2012 du Printemps de Septembre à Toulouse, festival de création contemporaine. Paul Ardenne en était le directeur artistique, avec ce thème général, « L’Histoire est à moi ! »

L’auteur, historien de formation, interroge ici son rapport particulier au temps historique et le sens de sa passion pour l’Histoire. Le passé est nécessaire pour vivre au présent mais il est le passé, une perte. Sauf s’il est ressaisi comme une matière à incorporer, où se couler, dont extraire une forme de vie. Quand l’Histoire se fait sensation, incarnation, chair.

Il n’est pas d’Histoire qui vaille sans l’élaboration d’un lien intime entre elle et nous, un lien qui est non plus seulement l’Histoire avec ses faits mais nous dans l’Histoire tout comme l’Histoire en nous, un mélange d’événements mais aussi d’affects, de fantasmes – une construction en vérité très personnelle.

À propos de l’auteur

Paul Ardenne

Agrégé d’Histoire, docteur en Histoire et Sciences de l’art, universitaire, Paul Ardenne se définit comme un polygraphe. Rompu à toutes les formes d’écriture, ses domaines d’intérêt sont divers, de la fiction littéraire (Posthumes, Sans visage) à la création artistique (Art, le présent), de l’architecture et l’urbanisme (Terre habitée) à l’esthétique (Extrême. Esthétique de la limite dépassée).
Le fondement de ses recherches : notre corps au prisme de l’élaboration de soi, sociale (Corpopoétiques) comme intime (Moto, notre amour).

Du même auteur

Art dans son moment politique L’Art dans son moment politique
Écrits de circonstance
Paul Ardenne
La Lettre volée / coll. Essais
Art, Essai
15 x 21 cm / 424 pages
ISBN 2-87317-101-4
2000
26.50 €
Corpopoétique #1 Regarder la victime
Corpopoétique #1
Paul Ardenne

Arts
13 x 20 cm / 144 pages
ISBN 978-2-35687-129-9
2011
15 €
ardenne Posthumes
Paul Ardenne

Roman
17 x 23 cm / 432 pages
ISBN 978-2-35687-176-3
2012
24 €