jacqmin
François Jacqmin
Le Taillis Pré
Poésie
14.5 x 20.5 cm / 310 pages
ISBN 978-2-87450-067-1
2013
25 €
Disponible

Poète de premier ordre, François Jacqmin eut aussi une importante activité graphique et des relations suivies avec de nombreux artistes, d’où naquirent plusieurs livres à petit tirage.

L’Œuvre du regard rassemble les poèmes de Jacqmin publiés dans ces ouvrages rares et précieux réalisés en collaboration avec divers artistes, amis et partenaires, depuis les années 1960 jusqu’à sa mort en 1992. Il était urgent de faire découvrir au lecteur d’aujourd’hui ces seize ensembles de textes (plus de deux cents poèmes, dont un tiers d’inédits), jusqu’alors quasi inaccessibles. Leur apport est capital pour la découverte ou la compréhension de l’œuvre du poète.

Le volume est accompagné d’un cahier reproduisant une œuvre graphique de chaque livre originel. Les artistes, amis et partenaires de Jacqmin sont : Hermann Amann, Gabriel Belgeonne, Guy Boulay, Bertrand Bracaval, Daniel Dutrieux, Jean-Luc Herman, Jean Hick, Michel Leonardi, Jacques Lizène, Rachel Menchior, Léopold Plomteux, Armand Silvestre, Serge Vandercam et Cécile Vandresse.

À propos de l’auteur

François Jacqmin

L’importance de l’œuvre poétique de François Jacqmin n’a cessé de se confirmer depuis sa mort survenue il y a vingt ans, en 1992. Né en 1929, Jacqmin quitte en 1940 la Belgique avec ses parents pour gagner l’Angleterre, où il vivra jusqu’en 1949. Ce séjour marquant décidera de son intérêt pour la littérature anglaise ; c’est d’ailleurs en anglais qu’il écrira ses premiers poèmes. De retour en Belgique, il fréquente l’équipe de Phantomas (Joseph Noiret, Marcel Havrenne, les frères Piqueray, Théodore Kœnig, Paul Bourgoignie et Pierre Puttemans).
Poète exigeant, Jacqmin se décidera tardivement, passé la cinquantaine, à publier et ne fera paraître que quelques brefs recueils de son vivant, en accordant un soin extrême au choix de ses textes lors de la préparation de leur édition. Trois livres se détachent nettement de son œuvre : les Saisons, le Domino gris et le Livre de la neige. À sa mort, il laisse de nombreux inédits dont plusieurs ont été publiés depuis, notamment chez Tétras Lyre, au Taillis-Pré et aux éditions de La Différence.

Du même auteur