mijn-vader-is-groot
ou Comment je suis devenu un con qui ne parle pas le néerlandais
Dominique Watrin
Cactus inébranlable / coll. Humour

14.8 x 21 cm /
ISBN
2011

Disponible

Ça va rire dans les chaumières, ça va pouffer dans les cours de récré, ça va grincer des dents dans les salles de profs ! Cette fois encore, Dominique Watrin frappe fort. Sa cible ? L’enseignement du néerlandais aux jeunes Belges francophones. Sa question ? Pourquoi les francophones sont-ils à ce point hermétiques à la pratique du néerlandais alors que les Flamands franchissent le cap inverse avec plus ou moins de succès ?
Plongeant dans ses souvenirs d’enfant docile mais catastrophiquement lucide, le terrible franc-tireur pointe du doigt l’opérateur principal de ce processus d’apprentissage, l’école. Avec une ironie dévastatrice, il se situe face à lui-même et à ses anciens initiateurs… et il observe. Il alterne bonne et mauvaise foi pour accumuler les éléments à charge. Six années d’enseignement primaire, six années de secondaire et cinq années d’université pour un résultat catastrophique : il ne comprend pas, ne lit pas et ne parle pas le néerlandais. Pourtant, il a toujours obtenu ce qu’on lui demandait : des « bons points ». Ce livre est un portrait désopilant mais sans concession mêlant anecdotes cocasses et mésaventures hilarantes. Et, quel que soit son âge, chaque lecteur y retrouvera une tranche de sa vie d’élève.
Un propos totalement iconoclaste et d’actualité qui appréhende, à hauteur d’enfant puis d’adolescent, la querelle linguistique qui secoue en permanence ce bien étrange pays qu’est la Belgique.

À propos de l’auteur

Dominique Watrin

Journaliste, comédien et chroniqueur radio, Dominique Watrin est aussi l’auteur d’une dizaine d’ouvrages satiriques. Son ton personnel mêlant rire, farce et férocité en font une plume humoristique particulière très reconnaissable. La Poupée au micro-ondes est son quatrième livre pour enfants.

Du même auteur