Mise en déroute
Djos janssens ou le rire encombrant
Aldo Guillaume Turin
1 illustration noir et blanc
La Lettre volée / coll. Palimpsestes
Essai
12 x 18 cm / 40 pages
ISBN 978-2-87317-432-3
2014
13 €
Disponible

Il existe un recentrement perpétuel de l’art de notre époque sur ses propriétés, et sur des exclusives, la plupart symboliques. Le cinéma, forme impure et acte assigné à la reproduction, ouvre à un autre dire, car les ombres qui y surgissent ne se résignent pas aisément à la vocation signifiante. En tentant de rapprocher le travail de l’artiste Djos Janssens du burlesque que mettaient à l’honneur Chaplin ou Keaton, peut-être reviendra-t-il au rire de démanteler quelques-unes des illusions modernes. C’est le pari que tente l’auteur à partir de l’œuvre de l’artiste plasticien belge Djos Janssens qui multiplie les installations dans les espaces publics en y opérant des décentrements et en distillant une touche de dérision pour mieux retrouver l’humain dans les situations de notre quotidien si souvent aliéné. Une partie de ce texte paraît dans la monographie consacrée à Djos Janssens par La Lettre volée : From Beyond (2015).

À propos de l’auteur

Aldo Guillaume Turin

Aldo Guillaume Turin formé à la linguistique et à la sémiologie à Strasbourg et, un temps, auprès de Roland Barthes, il participe aux Cahiers du double à Paris et poursuit sous différentes formes (enseignement, écriture, cinéma, critique) un dialogue intermittent mais jamais rompu avec l’art d’aujourd’hui. Réalisateur de films consacrés à des artistes plasticiens et à des cinéastes de notre temps, il est également chroniqueur pour Flux News.

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur