saint-empire
Roger Vailland
Préface de Franck Delorieux
Aden / coll. Fonds rouge
Essai
13 x 18.5 cm / 160 pages
ISBN 978-2-805920-21-9
2012
16 €
Disponible
Dist. : Belles Lettres
chez l'éditeur

L’intolérance croissante de certains milieux religieux redonne toute son actualité à cet essai. Écrit en 1950, dans la période où sont publiés des romans comme 325 000 Francs ou Beau Masque, le Saint-Empire est un pamphlet où se donne libre cours la vigueur du styliste qu’était Vailland.

Rejetant tout ce qui entrave l’exercice de la pensée et fait obstacle au bonheur, il s’en prend à l’Église catholique qui s’était cyniquement accommodée de ce qui s’était passé en Europe sous le joug hitlérien. Le culte du pape, son autorité, la façon dont les croyants sont pris dans un système qui leur fait baisser la tête sont aussi sa cible. À l’époque où Vailland écrit Le Saint-Empire, l’Église ne veut pas entendre parler de contraception, l’avortement est interdit, l’homosexualité reste un des pires péchés, les ouvriers doivent rejoindre les syndicats chrétiens, le communisme athée est dénoncé comme le danger majeur. C’est donc à une institution de régression politique, morale et sociale que Vailland s’attaque.

Ce livre était absent du catalogue depuis une vingtaine d’années.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur