Siloinquonaille
Max Alhau
Photographies d'Elena Peinado Nevado
L'Herbe qui tremble
Poésie
14 x 19.5 cm / 128 pages
ISBN 9782918220343
2016
16 €
Disponible

Si loin qu’on aille est écrit comme un journal de marche. C’est le voyageur, le marcheur des causses, des montagnes, des bords de lac, des prairies, qui parle. Le regard qu’il pose sur les paysages se traduit en mots, chargés d’émotions, chaque pierre, chaque brume est un mystère qu’il ne résout pas, mais qu’il traduit par un questionnement sans cesse renouvelé sur la condition humaine.

Max Alhau s’adresse au quotidien des hommes. Il marche : à chaque jour une marche, à chaque marche il parle aux hommes, à leur monde intérieur. Il peut être gris de cendres, transparent, il ne se contente pas de la seule beauté des paysages, il porte une attention particulière à ce qui se trouve sur les bords de notre existence.

À propos de l’auteur

Max Alhau

Max Alhau est né en 1936 à Paris. Poète, il a publié une vingtaine de livres, parmi lesquels Proximité des lointains (L’Arbre à paroles, 2006, prix Charles Vildrac de la S.G.D.L.), D’asile en exil (Voix d’encre, 2007, prix Georges Perros), Aperçus – Lieux – Traces (éditions Henry, 2012). Il est aussi nouvelliste et traducteur de l’espagnol. Membre de l’académie Mallarmé.

Du même auteur

Herbe qui tremble Alhau-Le-temps-au-crible Le Temps au crible
Max Alhau
L'Herbe qui tremble
Poésie
14 x 19.5 cm / 136 pages
ISBN 978-2-918220-21-3
2014
16 €