souvenirs-dune-journee-parfaite
Dominique Goblet
Frémok / coll. Amphigouri
Bande dessinée
21 x 26.5 cm / 52 pages
ISBN 978-2-390220-02-2
2017
19 €
Disponible

Souvenir d’une journée parfaite explore les frontières ténues entre autobiographie et fiction et capture avec grâce la fragilité d’un souvenir lumineux. Longtemps épuisé, l’album dévoile l’ampleur du travail de Dominique Goblet : intime, puissant.

Tout commence par une visite au cimetière. L’auteure tente de retrouver le nom de son père parmi une forêt de vies disparues, sans y parvenir. Frappée par cette disparition, elle s’attache alors aux traces qui subsistent et à un nom en particulier : Mathias Khan (1945-1988).

Mathias Khan, memento mori : souviens-toi que tu vas mourir. Conscient de sa mort imminente, Mathias Khan retient le présent : il rejoint celle qu’il aime, profite d’une balade en forêt, essaie en quelques mots d’immortaliser la perfection d’un voyage vers la mer. Des souvenirs gravés dans un petit agenda, a present time book.

« Chaque déchirure est une histoire. » Faute de pouvoir saisir la dernière présence tangible d’un père, le récit s’engouffre dans l’existence d’un autre. Passé, présent, la vie, la mort : le dessin même explore ce mouvement que nul ne peut interrompre, imitant sa fugacité, ou déployant sa densité. Pour vaincre la disparition, Dominique Goblet fixe mille sensations qui donnent corps au souvenir : un ciel tumultueux, une pluie fine, la beauté d’une lumière automnale, la quiétude de la forêt, la rondeur et l’éclat réconfortant des châtaignes – le fruit des défunts –, l’harmonie d’un moteur et de deux êtres à l’unisson.

Publié initialement en 2001 dans le cadre du projet Récit de ville, Souvenir d’une journée parfaite rappelle qu’une cité se construit par strates : on y détruit, on y jette, on y brûle, on y meurt ; on y construit aussi. On y vit, on y aime.

Édité à l’époque à 3 000 exemplaires, le livre révéla une artiste majeure, consacrée par la suite avec Faire semblant c’est mentir. Depuis Souvenir d’une journée parfaite, Dominique Goblet a multiplié expositions personnelles, collaborations et résidences, tant en Belgique qu’à l’étranger. Pour appréhender l’œuvre de cette auteure de renommée internationale, la réédition de Souvenir d’une journée parfaite était donc essentielle.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

couverture (16) Les Hommes-Loups
Dominique Goblet
Frémok / coll. Amphigouri
Bande dessinée
21 x 26.5 cm / 160 pages
ISBN 978-2-35065-032-6
2010
32 €