surlapointe
Marie France Versailles

Roman
14 x 20.5 cm / 128 pages
ISBN 978-2-88253-440-8
2012
13 €
Disponible

C’est l’histoire de la rencontre inattendue de deux femmes qui ont pris la plume pour dire au revoir à ceux qu’elles aiment. Peu importe si l’une grave ses mots sur le parchemin rétif tandis que l’autre pianote sur son clavier…
Entre elles, onze siècles. Tout les sépare, et pourtant la rencontre a lieu. Et la connivence.
Un petit traité du lâcher prise plein d’humour et de tendresse.
Un roman délicieux.

Les premières lignes
Une femme est assise sur un rocher au bord du torrent. Son bras gauche enserre ses genoux ramenés contre elle. Ses pieds déchaussés reposent au frais de la mousse.
Le torrent dévale, rebondit sur les pierres, éclabousse l’herbe de gouttes de lumière.
C’est un moment où se sentir bien.
La chaleur sur les épaules, la main droite abandonnée au vif du courant.
Retour de promenade.
Elle a laissé ses compagnons la devancer. Les enfants se sont mis à courir à travers l’alpage, tandis que leurs parents suivent le sentier qui sinue dans la descente. Le village, en contrebas, ne se devine pas encore.
Elle attend que s’atténue le bruit des voix. Juste un dernier cri, de victoire, d’un gamin sûr de son avance : C’est moi qui arriverai le premier !

À propos de l’auteur

Marie-France Versailles

D’abord psychologue dans un centre de santé mentale bruxellois, puis longtemps journaliste au Ligueur (un hebdomadaire familial bien connu en Belgique), Marie France Versailles opte aujourd’hui pour la liberté de la fiction et pour le bonheur de vivre dans les Ardennes.

Du même auteur