syrie-belgique
Hossam Al Saadi
Préface de Vincent Baudoux. Avec 45 dessins.
Traverse
Dessin
19 x 25 cm / 70 pages
ISBN 978-2-93078-326-0
2017
18 €
Disponible

Hossam Al Saadi est un caricaturiste syrien né en 1978. Il découvre la caricature à l’âge de treize ans et, à seize ans, participe à un concours organisé au sein de son école dans la ville d’Al Suweida. Il obtient le premier prix. Mais son style contestataire attire l’attention des services de renseignements syriens qui lui interdisent de poursuivre dans cette voie. Hossam cesse toute activité artistique. Il finit ses études et travaille dans le secteur commercial. En 2008, il ouvre son coffee shop. En mars 2011, la révolution syrienne éclate. Hossam Al Saadi rejoint les opposants au gouvernement sans pour autant reprendre le crayon. Très vite, il subit de nouvelles pressions et son café est fermé. En 2012, craignant pour sa vie, l’artiste se réfugie au Liban où il renoue avec la caricature après dix-huit ans d’interruption. Après six mois passé au Liban, il se rend en Jordanie où il se rallie à la coalition d’opposition, la National Coalition of Syrian Revolution and Opposition Forces. Puis, il gagne Istanbul où, avec trois autres artistes, il peint une toile de 440 mètres carrés où figurent les noms des 12 490 enfants syriens morts depuis le début de la révolution. En 2014, Hossam est invité à exposer sa toile au Parlement européen à l’occasion de la Journée internationale de l’enfant. Elle est envoyée à Bruxelles mais le caricaturiste se voit refuser son visa. Il décide de prendre « la route des Balkans » afin de suivre sa toile et de demander l’asile politique. Il est reconnu comme réfugié politique en juin 2016.

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur