Tout emporter
Karel Logist
Escales des lettres
Poésie
14 x 21.5 cm / 172 pages
ISBN 9782859207618
2008
14 €
Disponible

« Karel Logist voit loin, Karel Logist voit tout de travers. C’est qu’il voit le monde de là où il se trouve : de l’autre côté du fleuve. Selon les heures du jour, selon les saisons de l’année, le regard doit traverser tantôt la brume qui traîne autour de l’eau, tantôt les pluies de novembre, ou alors les mirages de l’été. Ainsi il arrive que le malheur, à cette distance, vous ait des airs de complicité, pour un rien il vous tendrait la main. Et il n’est pas rare que le bonheur, avec son vieux manteau et ses pas de danse maladroits, vous lance une grimace en guise de salut. Géographe de la dérision, Karel Logist ne se moque de rien ; mais il sait qu’il faut cligner de l’œil pour y voir clair. Après, il reste des poèmes, pour dire que rien ne dure – sauf le cœur. »

Francis Dannemark

Tout emporter rassemble les poèmes les plus significatifs de Karel Logist, qui s’est imposé en une dizaine de livres, comme l’un des poètes marquants de sa génération. C’est « Miles Davis, mais au petit matin, sur les bords de la Meuse, à la hauteur de l’île Monsin… », comme l’écrivait Jacques De Decker dans Le Soir.

À propos de l’auteur

Karel Logist

Karel Logist est né le 7 juillet 1962 à Spa, en Belgique francophone. Depuis son premier recueil Le séismographe, en 1988, il a publié une douzaine de livres chez différents éditeurs (Les Éperonniers, L’Arbre à paroles, Le Cherche-midi, Ercée ou La Différence). Plusieurs ont été distingués (prix de la revue [vwa], prix Robert Goffin, prix Marcel Thiry, prix du Parlement de la Communauté française etc.). Documentaliste à l’Université de Liège depuis vingt ans, il mêle à l’écriture de ses « carnets de doute », en prose comme en vers, l’air et l’écho du temps qui passe. Sa poésie raconte qu’il apprécie les gens, la mer, l’humour, l’enfance et le soleil. Parce qu’il aime aussi le mouvement, la rencontre et les écrivains, Karel Logist a été, avec Serge Delaive, Marc Lejeune, Carl Norac et Gérald Purnelle, un des moteurs du collectif littéraire Le Fram. Le Castor Astral a publié Tout emporter, une anthologie personnelle (1988-2008) qui lui a valu l’improbable prix François Coppée de l’Académie française. Logist est également critique littéraire, nouvelliste et animateur d’ateliers d’écriture poétique. Site : www.karellogist.fr

Du même auteur

cover_logist11 Mesures du possible
Karel Logist
L'Arbre à paroles / coll. Anthologie
Poésie
10 x 13 cm / 148 pages
ISBN 978-2-87406-522-4
2012
13 €
desperados Desperados
Karel Logist
L'Arbre à paroles / coll. IF
Poésie
12 x 20 cm / 86 pages
ISBN 978-2-87406-557-6
2013
10 €