BROGNIET Ulysse errant dans l’ébloui
Eric Borgniet
Le Taillis Pré
Poésie
14.5 x 20.5 cm / 142 pages
ISBN 978-2-87450-037-4
2009

Disponible

Troisième volet d’un ensemble commencé avec Autoportrait au suaire (2001) puis poursuivi avec Ce fragile aujourd’hui (2007), Ulysse, errant dans l’ébloui est une figure de la confrontation à l’« inguérissable » : Ulysse n’est plus ici l’individu enfermé dans une situation de guerre, de conflit, ou d’exil, il est l’homme des « grands cataclysmes intérieurs ». C’est de ses propres déchirures qu’il souffre, de son incapacité à adhérer à sa vie, et la violence qu’il évoque est l’expression d’un mal-être d’autant plus impossible à surmonter qu’il n’offre aucune prise. Échoué et sans repères dans une existence dont il ne comprend guère le sens, il est le survivant d’un naufrage intérieur. De même que le Minotaure des contemporains est devenu le monstre que Thésée porte en lui-même, la guerre à laquelle se confronte l’Ulysse d’aujourd’hui est celle de cet exil intérieur. Cet Ulysse-là ne peut lutter contre l’irrémédiable. Il n’a d’autre vis-à-vis que lui-même et l’incompréhensible vacuité de l’existence. Pas plus qu’aucun de ses prédécesseurs dans le siècle, il ne tire de gloire de son parcours dans la débâcle, mais il est au cœur même de ce qui les rassemble tous : la fragilité de l’humain.

Myriam Watthee-Delmotte

À propos de l’auteur

Aucune information concernant cet auteur

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur