Un peu de vie dans la mienne
Emmanuelle Lambert
Les Impressions Nouvelles / coll. Traverses
Roman
14.8 x 21 cm / 128 pages
ISBN 978-2-87449-115-3
2011
13 €
Disponible
Dist. : Harmonia Mundi

« Elle ne sait pas qu’au moment où elle m’écrit, je suis assis dans le noir et la sais m’écrivant. J’ai fait mes courses quotidiennes. Je n’ai acheté que du blanc car c’est ma semaine blanche. Elle connaît mes semaines monochromes, blanches, rouges, vertes, qui donnent sens à mon frigo devenu cohérent. Elle sait que j’ai aligné chacun des aliments à équidistance l’un de l’autre, qu’après avoir cuit les blancs d’œuf, j’ai mangé du fromage en m’autorisant cette petite impureté qu’est le pain de mie, puis un yaourt. Elle ne sait pas que toute la nuit j’ai tremblé du baiser qu’elle m’a donné. »

Il y a trois ans que Paul s’est retiré dans une maison de repos, assumant son incapacité à vivre sa vie, plus à son aise avec les fous qu’avec les gens dits normaux. Il y trouve une forme d’harmonie, tout entier absorbé dans sa grande passion, la poésie, et dans des rituels ponctués par les visites de son infirmier. Un jour il reçoit la lettre d’une femme qui l’a aimé. Il lui faut affronter une dernière fois ses souvenirs, et retrouver le monde du dehors.

Ce roman est également disponible au format numérique.

À propos de l’auteur

Emmanuelle Lambert

Emmanuelle Lambert est née en 1975. Après une agrégation de lettres modernes et un doctorat sur Jean Genet, elle a travaillé sept ans avec Alain Robbe-Grillet dans le cadre de ses fonctions à l’IMEC (Institut Mémoires de l’édition contemporaine). Elle est l’auteur de Mon grand écrivain (2009), Un peu de vie dans la mienne (2011) et la Tête haute (2013), tous trois parus aux Impressions Nouvelles. Elle a édité la Correspondance entre Alain et Catherine Robbe-Grillet, dont elle a postfacé le livre Alain paru chez Fayard en 2012.

Du même auteur