Pascal Leclercq
Illustrations de Olivier Sonck
Esperluète / coll. Livres
Poésie
11 x 19 cm / 48 pages
ISBN 978-2-930223-60-5
2005
12,50 €
Disponible
Dist. : Autodistribution
chez l'éditeur

Pascal Leclercq signe un texte poétique, composé de cinq variations qui sont autant de tentatives de capter, de décrire, de posséder un visage, un corps, une atmosphère de ville pluvieuse, de plaine, de fleuve… Par la scansion, la répétition, le martèlement des mots, l’auteur approche le rythme et rend aux mots leur force de frappe. Car il s’agit aussi de décrire une violence contenue et une recherche de soi et de l’autre.
Olivier Sonck rend le rythme et la vitalité du texte en choisissant d’y inclure deux variations graphiques. Une adéquation de la forme et du fond…
Un seul visage pourrait suffire à ma contemplation éternellement. Si étroites qu’en soient les limites, elles contiennent en principe toutes les dimensions, toutes les possibilités, toutes les perspectives : elles en amorcent au moins l’idée, le dessein. Les éléments de tous les visages, de toutes les images, de tous les mirages y affleurent.
(Marcel Jouhandeau, Remarques sur les visages)

Extrait :
Je suis encore ici dans mes allées venues
je replante mes flancs dans cette ville
alors elle entre en moi
alors elle entre elle est moi
alors entre elle et moi
c’est parti

À propos de l’auteur

Pascal Leclercq

Pascal Leclercq est né à Liège en 1975. Poète, il cultive depuis quelques années le dialogue avec des artistes plasticiens (Jac Vitali, Paul Mahoux), des architectes (parmi lesquels Pierre Hebbelinck) ou encore la styliste Céline Pinckers. Il a traduit de l’italien le poète Andrea Inglese et le romancier Alessandro De Roma. Il a également publié trois polars (la série MarzietOutchj, Coups de tête, Montréal). Enseignant, il a développé sur les hauteurs du faubourg Sainte‑Walburge l’atelier d’imprimerie de l’école Léopold-Mottet et les ateliers Poésie Pur Porc. C’est au sein de ces derniers qu’il a lancé, avec le poète Karel Logist et les plasticiens Laurent Danloy et Paul Mahoux, la revue Boustro.

Du même auteur