vesale
Coraline Baligant, Hélène Bruyère, Thierry Appelboom
Avec 210 illustrations.
M.E.O.
Essai
21 x 29.7 cm / 120 pages
ISBN 978-2-8070-0044-5
2015
25 €
Disponible

André Vésale a connu la renommée en publiant des travaux d’anatomie sur un mode novateur, en fréquentant les pionniers de l’art de guérir, mais aussi, ce qu’on sait moins, en pratiquant sur le terrain comme médecin et comme chirurgien de l’empereur et des grands de son époque. Il est certain qu’il est un des pères de l’anatomie moderne. Son œuvre majeure, De Humani Corporis Fabrica, illustre ses qualités d’anatomiste comme de clinicien. Il a utilisé dans sa pratique clinique son expertise du fonctionnement du corps humain acquise au travers de ses dissections, mais aussi les connaissances médicales transmises par les Arabes et les nouvelles plantes médicinales venues du Nouveau Monde. Prônant l’observation plutôt que l’argumentation enseignée et pratiquée par les médecins scolastiques des universités, il en est revenu à la notion que le progrès en médecine dépend de la rigueur des méthodes scientifiques et qu’en connaissant mieux la nature on peut la contrôler. Ce qui a fait de lui à son époque un grand pionnier du progrès de la pensée médicale. C’est pourquoi sa réputation s’est transmise au cours des siècles.

L’ouvrage, abondamment illustré, est publié à l’occasion d’une exposition homonyme au Palais du Coudenberg de Bruxelles (ex-palais de Charles Quint)

Extrait
À la Renaissance, la médecine s’inspire des écrits de l’Antiquité qu’elle retrouve. Elle ne dépasse pas Galien et explique tout par les humeurs et les tempéraments. Pour traiter, c’est Contraria Contrariis curantur. Elle reste aux raisonnements scolastiques de comparaison et de dialectique aristotélicienne qui utilisent des syllogismes simples. Néanmoins, elle utilise davantage l’observation pour lutter contre le dogmatisme, elle tient compte des propriétés du sang des saignées (couleur, odeur, coagulabilité…) et s’intéresse à la salive et à l’urine. L’émancipation de la médecine commence avec l’anatomie, car pour aller plus loin et comprendre le fonctionnement du corps, les notions et les bases de l’expérimentation manquent. Pour situer sur quoi se fonde la médecine de Vésale, il est important d’expliquer quel enseignement recevait le médecin et ainsi de mettre en valeur et comprendre sa démarche et le côté révolutionnaire de sa pensée et de sa pratique.

À propos de l’auteur

Thierry Appelboom

Longtemps professeur de rhumatologie et de médecine physique à l’Université libre de Bruxelles, Thierry Appelboom dirige aujourd’hui le musée de la Médecine de l’hôpital Érasme.

Du même auteur