Yves Klein
La Grande Bataille de l’incarnation contre la marée de noire de l’occultisme
Jean-Michel Ribettes
La Lettre volée / coll. Palimpsestes
Essai
12 x 18 cm / 240 pages
ISBN 2-87317-196-0
2003
18 €
Disponible

Ce livre est une réponse au Feu au cœur du vide (2002) de Pierre Restany. Tourner le dos à l’obscurantisme, délivrer le peintre monochrome des oripeaux ésotériques où il est enseveli depuis quarante ans et lui consentir le bénéfice d’une nouvelle vie, tel est le point de départ. Pour contredire aux obscures exégèses jungiennes, les propres déclarations de l’artiste condamnent absolument l’occultisme. Avec une constance et une sincérité qui ne souffrent aucune ambiguïté, ses écrits refusent l’obscurantisme et les sectes, réfutent le spiritisme, repoussent l’alchimie, rejettent le nihilisme. Loin de la doxa et de la négativité qui font écran aux significations de son art, il est montré que Klein n’opte que pour la lumière, pour la sensualité, pour la chair.

À propos de l’auteur

Jean-Michel Ribettes

Critique d’art et psychanalyste, Jean-Michel Ribettes a une formation universitaire de juriste et de linguiste. Il organise des expositions thématiques pour des musées européens, américains, japonais. Ses publications concernent généralement les déterminations théologiques de l’art contemporain. Il a récemment publié : Le Diaphane et l’Obscur (Paris audiovisuel) ; De la théologie de la lumière (Marval) ; James Lee Byars. L’Attitude de la perfection (Fondation Cartier) ; Le Désir d’Antigone : l’hystérie, l’hérésie et la mort (Autrement) ; Art at the Turn of the Millenium (en collaboration, Taschen).

Du même auteur

Aucun autre livre de cet auteur